Le PEB, vous connaissez ?

Mis à jour : 3 avr. 2019

Document devenu obligatoire lors de la mise en vente ou de la location d'un bien résidentiel depuis 2010 en Wallonie, le certificat de Performance Énergétique des Bâtiments est une véritable carte d'identité énergétique des bâtiments et permet la comparaison des différents biens sur le marcher.


Depuis 2015, les propriétaires ont l'obligation de communiquer le PEB lorsqu'ils affichent leur bien. Des sanctions sont prévues allant de 500 à 1.000€...


Pas de compromis sans PEB

Depuis 2010, les propriétaires ont l'obligation de communiquer le PEB aux futurs acquéreurs ou locataires avant la signature d'un compromis de vente ou d'un bail de location. Il en est de même depuis le 1er janvier 2015 lorsque vous souhaitez faire la promotion de votre bien en l'affichant sur internet ou dans la presse. Attention si vous affichez votre bien sans certificat PEB ou avec un PEB en cours, des amendes sont prévues allant de 500 à 1.000€...


Le PEB en détails :

  1. Un PEB, une lettre : Lorsque le certificateur vous rendra votre certificat, vous verrez qu'une lettre lui sera attribué. En Wallonie les logements sont évalués sur une échelle allant de A++ à G, permettant une comparaison simple et rapide des biens disponibles sur le marché. Cette lettre est attribuée selon la consommation et les besoins en énergie du bâtiment, exprimé en kWh d'énergie primaire par an et par m².

  2. Sur quoi se base cette classification énergétique : La classification énergétique se fait su différents critères tels que; le besoin net en énergie du logement du aux pertes énergétiques présentent dans le logement (la surfaces à chauffer, le type d'isolation, les types de châssis, la présence d'une véranda,...), la performance écologique et économique des installations de chauffage (type de chauffage ; mazout, gaz ou électricité, isolation de la tuyauterie, année de l'installation ...), la performance de l'installation d'eau chaude et des sanitaires (année, type et installation du boiler, isolation des conduites d'eau chaude, ...) et le système de ventilation (absent, partiel, complet ou incomplet).

  3. La classification : Une fois que l'expert est venu prendre note des différentes caractéristiques de votre bien, il les rentre dans son programme qui calcule et donne les besoins énergétique en kWh d'énergie primaire par an et par m². C'est ce résultat qui déterminera la lettre attribuée au bien. Un bien qui aura une consommation égale ou plus petite que 0 kWh/an/m² se verra attribuer la lettre A++ (équivalent à une maison passive). Au plus cette consommation est importante, au plus la le lettre se rapprochera de la catégorie G ( 345 kWh/an/m² et +, maison très énergivore).


Si le certificateur n'a pas la facture ou accès aux éléments d'isolation, il se basera sur l'année de construction de votre bien pour en déterminer le type d'isolants ou pire, il le considérera comme inexistant.

Ce qui peut influencer votre consommation énergétique :

Vous avez construit ou rénové votre résidence récemment ? N'oubliez pas de garder vos factures d'isolant ou d'installations énergétiques ! En effet, si le certificateur n'a pas la facture ou l'accès aux élément d'isolation, il se basera sur l'année de construction de votre bien pour en déterminer le type d'isolant ou pire, il le considérera comme inexistant. Sachez également que l'installation de production d'énergie renouvelable (panneaux solaires ou photovoltaïques, une pompe à chaleur, une unité de cogénération, ...) fera baisser votre consommation finale et pourra donc vous permettre d'obtenir une meilleur lettre.



En pratique :

  • Combien ça coûte : Comptez 250€ pour réaliser le certificat PEB d'une villa 4 façades et entre 175 et 200€ pour un appartement (70-200m²). Notez que votre Immobilière Hendrix vous offre cette certification lors de la vente de votre bien.

  • Quel certificateur choisir : Vous retrouverez une liste complète de tous les certificateurs agréés PEB en Wallonie sur le site de la Région Wallonne. Pour un travail efficace et rapide, nous vous conseillons nos partenaires : Alain Sirre et Certinergie.

  • Combien de temps prend une certification : Comptez 2h d'analyse lors de la visite du certificateur et 24h à 1 semaine pour la remise du rapport selon l'expert choisit.

Suivez nous sur Instagram